Amir Karim, ambassadeur, MBA 1992

Amir Karim, MBA

Président et directeur général, Polykar Inc.

« Le MBA a été le diplôme le plus important pour ma carrière. Il n’y a aucun doute là-dessus. »

Détenteur d’un MBA de HEC Montréal depuis 1992, Amir Karim évolue depuis une vingtaine d’années au sein de l’entreprise familiale Polykar inc., un fleuron québécois dans la fabrication de produits d’emballage industriels et de sacs à déchets recyclés. Fort de son leadership et de son expertise, il a su faire une vraie différence dans son secteur d’activité en le rendant plus concurrentiel, novateur et écologique.

Jeune, Amir Karim rêve d’espace, de grands espaces… Il veut devenir astronaute!  Cette ambition le mène à l’Université de Toronto où il fait des études au baccalauréat en génie aérospatial.  Toutefois, très vite après sa graduation, il se sent attiré par le monde des affaires.  Sa passion le conduit sur les bancs de HEC Montréal, une école qu’il choisit pour sa réputation internationale et la possibilité de côtoyer des étudiants qui viennent de partout dans le monde. Il souhaite également acquérir un diplôme d’une institution francophone, étant déjà gradué d’une université anglophone

« Je dois beaucoup à mon MBA de HEC Montréal.  Au moment de ma graduation en 1992, le pays était en pleine récession. Le fait d’avoir un MBA m’a permis de me démarquer sur le marché du travail et de trouver un emploi malgré la situation économique difficile. »

Amir Karim a connu le monde trépidant de la finance lorsqu’il travaillait dans la Grosse Pomme pour Goldman Sachs.  Encore là, il est convaincu que son diplôme MBA de HEC Montréal a joué pour beaucoup dans la décision d’embauche de cette réputée firme newyorkaise.  « Cette formation m’a exposé à diverses facettes du monde des affaires : les finances, le marketing, les ressources humaines. Des atouts qui m’ont servi dans l’exercice de mes fonctions tout au long de ma carrière. 

Amir Karim insiste également pour dire que le MBA de HEC Montréal lui a permis de bâtir un solide réseau de contacts. « Encore aujourd’hui, je fais des affaires avec des gens que j’ai fréquentés au MBA il y a 25 ans et je suis toujours en contact avec certains de mes professeurs.»

Il est très fier d’être un des ambassadeurs du programme de MBA de HEC Montréal. « Lorsqu’on a du succès, il est important selon moi de redonner à l’école qui nous a formés et qui nous a ouvert tout un monde d’opportunités. » 

Le premier mot qui lui vient en tête pour résumer son MBA.  Succès !

D’autres ambassadeurs